Le centre de santé de l’APAS-BTP à Boulogne Billancourt compte parmi son équipe des médecins généralistes pratiquant le tiers payant.

Les enjeux de la généralisation du tiers payant pour les médecins généralistes

Si le tiers payant n’a commencé à se généraliser que depuis le 1er janvier 2017, il faut savoir que les centres de santé proposent ce système à leurs patients depuis de très nombreuses années. C’est d’ailleurs leur raison d’être.

Pour rappel, la pratique du tiers payant permet au patient de ne pas régler sa consultation. Le Centre de santé utilise pour cela la Carte Vitale du patient ainsi que sa carte de mutuelle et facture la consultation à ces organismes.

Mais si le tiers payant reste une véritable aubaine pour les patients les plus précaires, les médecins généralistes et les syndicats des professionnels de la santé s’opposent à sa généralisation. Pour le corps médical, cette réforme entraine une condition défavorable quant à la rémunération et une dépendance totale à la Sécurité sociale. Ces situations déplaisent à bon nombre de médecins et pourront mener vers de nouvelles contestations ou une désertification médicale.

Cette généralisation du tiers payant, qui était circonscrite en 2016 à certaines catégories de patients (femmes enceintes, individu atteint d’une infection de longue durée et les patients ayant une faible ressource), est étendue à tous dès novembre 2017.

Santé, une prise en charge optimale à l’APAS-BTP

L’APAS-BTP est une association à but non lucratif œuvrant dans le domaine du Bâtiment et des Travaux Public depuis plus de 70 ans. Elle veille sur ses bénéficiaires (professionnels du BTP et leurs familles) en leur proposant différents services (santé) et activités ludiques (loisirs, divertissements, , vacances, sports…).

Notre association dispose également de 2 centres de santé à Paris 12e et à Boulogne Billancourt.